Amanda Sinclair Portrait

Oluwatoyin « Dorcas » Adeniyi, PCP

Woodstock, N.-B.

Oluwatoyin « Dorcas » Adeniy est d’avis que Woodstock, ville du Nouveau-Brunswick où elle habite avec sa famille, possède une foule de choses à offrir. Toutefois, lorsqu’ils quittent le Nigeria pour s’installer au Labrador en plein hiver, elle n’en est pas si sûre.  

« Il faisait un froid de canard! » Dorcas rit en repensant à ses premiers jours au pays.  

À la recherche de contrées un peu plus chaudes, Dorcas et sa famille déménagent au Nouveau-Brunswick où elle se sent dorénavant chez elle. Elle se plaît à admirer la beauté de chaque saison et aime que la ville de Fredericton soit à proximité.  

Dorcas est mère de trois enfants, dont un garçon de 11 ans et deux filles de 15 et 18 ans. Elle passe ses fins de semaine à préparer des repas copieux et, bien qu’il s’agisse d’une besogne fastidieuse, c’en est une empreinte d’amour. Depuis quelques années, elle cultive son propre jardin, dans lequel elle plante des tomates, des poivrons, des pois et de la laitue, qu’elle utilise ensuite dans sa cuisine.   

Dorcas amorce sa carrière dans le domaine de la paie au Nigeria, où elle travaille au sein du gouvernement de son état. Lorsqu’elle s’installe au Labrador en 2015, elle a constaté qu’il existe des différences considérables dans le traitement de la paie au Nigeria et au Canada, mais elle espère tout de même pouvoir poursuivre sa carrière dans ce domaine.   

Elle trouve du travail par contrats et finit par obtenir un poste de comptable à temps plein dans un établissement de soins de longue durée. Cependant, elle entretient toujours un fort désir de retourner à la paie. Dans le cadre de ses fonctions de comptable, elle est souvent appelée à participer à des tâches relatives à la paie, mais en raison des exigences en matière de confidentialité qui y sont associées, il lui est impossible d’acquérir l’expérience nécessaire pour assumer un rôle précis.  

Lorsqu’elle déménage du Labrador au Nouveau-Brunswick, elle acquiert la motivation qu’il faut pour se lancer dans quelque chose de nouveau. C’est ainsi qu’elle s’inscrit au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick pour y suivre les cours d’accréditation visant à obtenir le titre de professionnel en conformité de la paie (PCP). Elle est très enthousiaste à l’idée d’acquérir les connaissances nécessaires pour reprendre un poste dans le domaine de la paie. Malheureusement, peu de temps après, la COVID-19 frappe et elle doit poursuivre ses cours en ligne. Dorcas persévère et obtient son diplôme en 2021.  

Depuis ce temps, plus rien ne peut l’arrêter! Elle obtient un poste à la Franchise Management Incorporation, où elle travaille actuellement. Elle y est responsable du traitement de la paie pour plus de 1 000 employés. C’est un travail qu’elle adore.  

Il est intéressant de souligner que Dorcas a constaté de nombreuses différences entre son travail actuel et celui qu’elle faisait au Nigeria. Malgré ces constats, elle a le sentiment que la technologie a vraiment contribué à accroître l’efficacité des pratiques en matière de paie ici. Par exemple, au Nigeria, tout devait être consigné à la main (sur des fiches en papier) pour chaque employé, contrairement au Canada où elle peut suivre, traiter et consigner les paies dans un système numérique. Il va sans dire qu’elle préfère de loin le processus numérique.  

« La technologie allège la charge de travail et accélère les choses », dit-elle. Elle estime que les professionnels de la paie devraient toujours garder leurs connaissances à jour, car, quels que soient les changements qui surviennent, les gens auront toujours besoin d’être payés avec précision et ce, de façon régulière. 

L’optimisme et la passion de Dorcas ne passent certainement pas inaperçus. Malgré les difficultés qu’elle a rencontrées après avoir immigré au Canada, elle est très heureuse d’avoir retrouvé le chemin de la profession qu’elle aime. Son conseil à toute personne se trouvant dans une situation similaire est de se consacrer sans relâche à ses passions.  

l’Institut national de la paie

Contactez-nous:
adhesion@paie.ca
(416) 487-3380
1-800-387-4693

Suivez-nous