Akiko Shimada, PCP

Gestionnaire des finances et des ressources humaines, Inclusion NWT

Akiko Shimada vient d’abord au Canada pour travailler comme guide touristique et accompagner des Japonais en voyage dans les Rocheuses. Ce qui est initialement un séjour pour le travail et les vacances prend une tout autre tournure. 

Elle rencontre son futur mari, aussi dans le secteur touristique japonais, et il la convainc de quitter Banff pour s’établir à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Même si Yellowknife n’est pas son premier choix, sa nouvelle vie lui plaît énormément. Les nombreux débouchés sont l’un des grands avantages.  

Étant donné que bien des gens sont seulement de passage à Yellowknife, les occasions d’emploi sont nombreuses. Akiko avait déjà travaillé comme réceptionniste et employée de bureau au Japon, mais c’est seulement après s’être installée dans le Nord qu’elle découvre l’univers de la paie. Elle commence par faire un stage en comptabilité dans une petite entreprise. Elle est alors exposée à plusieurs aspects des finances d’une entreprise, comme les comptes clients, les comptes fournisseurs et la paie. Elle se rend compte que le service de paie l’intéresse beaucoup! 

Ses responsabilités liées à la paie la rendent avide de connaissances. Elle constate que ses collègues peuvent lui montrer comment s’occuper de la paie, mais qu’ils ne comprennent pas vraiment pourquoi ils travaillent de telle ou telle manière et qu’ils ne savent pas comment corriger les erreurs convenablement. Pour avoir les réponses à ses questions et s’améliorer, elle poursuit ses études. Elle s’inscrit donc aux cours pour obtenir l’accréditation de Professionnelle en conformité de la paie (PCP) à l’Institut national de la paie.  

Avec deux jeunes enfants et un travail à temps plein, son parcours n’a pas été de tout repos. Peu de temps après avoir été accréditée, elle accepte son poste actuel de gestionnaire des finances et des ressources humaines à Inclusion NWT.  

« J’aime être une personne-ressource pour les employés, dit-elle. Quand je leur explique comment obtenir les prestations pour proches aidants ou quand je les aide à comprendre l’assurance-emploi ou le congé parental, je sens que je les accompagne dans une période importante de leur vie. Et quand je ne connais pas la réponse, je sais où la trouver. »  

Elle sait que ses connaissances sur la paie ont une grande portée. 

À l’avenir, elle aimerait que le secteur devienne plus accessible pour les professionnels en début de carrière.  

« Je veux qu’on leur donne une chance. C’est difficile d’acquérir l’expérience nécessaire pour décrocher son premier emploi. » 

Elle se considère privilégiée d’avoir trouvé une carrière gratifiante dans le service de paie et souhaite la même chose aux nouveaux venus. Elle encourage les professionnels de la paie bien établis à leur tendre la main, à leur transmettre leurs connaissances et à servir de mentors. 

Elle conseille à ceux qui cherchent à se faire une place dans le secteur de profiter de toutes les occasions d’acquérir de l’expérience. Que ce soit en faisant du bénévolat ou en trouvant un poste de débutant, il y a toujours moyen de garnir son CV pour mettre un pied dans la porte.   

Quand Akiko ne travaille pas, elle passe du temps avec ses enfants et son mari. À défaut de pouvoir faire de la planche à neige à Banff, la famille fait du ski de fond. Elle fait aussi des Poké Ball au crochet pour son fils et sa fille, qui adorent les Pokémon. Les parents comprendront : elle ferait n’importe quoi pour ses enfants! 

l’Institut national de la paie

Contactez-nous:
adhesion@paie.ca
(416) 487-3380
1-800-387-4693

Suivez-nous