Toni Blois, SCP

Whitehorse General Hospital – Whitehorse, Yn

Toni Blois est une professionnelle de la paie ayant vécu toute une aventure, et ce, en dépit du fait qu’elle ne soit pas une adepte de voyage.  

Il y a 18 ans, elle parcourut 6 802 kilomètres en 18 heures sur 3 vols différents pour se rendre de Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse, à Whitehorse, au Yukon. Elle n’avait nulle part où habiter et n’avait jamais visité Whitehorse auparavant. 

Qu’est-ce qui a bien pu pousser cette casanière à répondre à l’appel de la nature?  

Depuis sa plus tendre enfance, Toni était fascinée par le Nord. L’idée de ces vastes contrées lointaines et sauvages nourrissait son imagination.  

Un jour, le destin frappe à sa porte, alors qu’elle remarque une publicité de l’Institut national de la paie (alors l’Association canadienne de la paie) annonçant que l’Hôpital général de Whitehorse est à la recherche d’un gestionnaire pour son service de la paie. Très rapidement, elle passe une entrevue et est embauchée. Quelques semaines plus tard, elle atterrit au Yukon. « J’ai fait mes valises et je suis partie avec mes deux chiens », se souvient-elle.  

Elle arrive au Yukon en avril, enthousiaste à l’approche des longues fins de semaine et des feux d’artifice estivaux, auxquels elle est habituée. Les résidents lui expliquent cependant que les étés nordiques sont peu propices aux spectacles pyrotechniques, car la nuit ne dure que quelques heures et ne tombe qu’à trois heures du matin. Mais l’hiver, le ciel de Whitehorse est illuminé par un autre phénomène lumineux incandescent : les aurores boréales.     

Elle s’est éprise de cette ville de la même manière qu’elle et tant d’autres sont tombés amoureux de la paie : plus elle apprenait à la connaître, plus elle l’aimait. Avant de déménager à Whitehorse, elle avait travaillé pendant 15 ans pour la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, où elle avait fait ses débuts à titre de commis à la paie avant de gravir les échelons. 

Aujourd’hui, elle travaille encore pour l’Hôpital général de Whitehorse en tant que partenaire commerciale des ressources humaines, responsable de la paie. Dans le cadre de son travail, elle s’occupe notamment du nouveau système de paie de l’hôpital et aide les administrateurs de la paie à l’utiliser. 

Toni apprécie tout particulièrement l’aspect intime de la paie. « L’argent joue un rôle très important dans notre vie, au même titre que notre conjoint ou nos enfants. Il faut donc établir un lien de confiance avec les gens. Quand une personne m’accorde sa confiance, j’ai vraiment l’impression d’avoir accompli quelque chose », dit-elle. 

Et elle croit que cela contribue à la réussite de l’hôpital. « L’objectif d’un hôpital est d’offrir des soins aux patients. En tant que fournisseurs de services de paie, nous avons la responsabilité de réduire le stress financier du personnel, qu’il s’agisse d’un paiement d’hypothèque ou d’acheter des fournitures scolaires pour leurs enfants. En offrant des services de paie sûrs et fiables, nous aidons ainsi l’hôpital à remplir sa mission auprès des Yukonnais. 

Le parcours de Toni a été façonné par ses rêves d’enfance et ses objectifs professionnels. Un jour, elle prendra sa retraite dans cette petite ville du Nord canadien qui vit au rythme de la nature et des aurores polaires. 

« Ici, les montagnes ont remplacé la mer. C’est un paysage différent, mais tout aussi spectaculaire. » 

L'Institut National de la Paie

Nous joindre :
adhesion@paie.ca
(416) 487-3380
1-800-387-4693